La fiscalité des locations meublées | LaForet gestion locative
espace clientSpécialiste de la gestion locative à ParisLIGNE DIRECTE : 01 44 38 10 10

La fiscalité des locations meublées

Le régime fiscal des locations meublées comporte deux options dont le choix peut avoir un impact significatif sur votre avis d’imposition !

Le régime fiscal des locations meublées comporte deux options principales :

  • Le régime dit « micro-BIC ».

 

Ce régime est ouvert aux contribuables bailleurs dont les revenus locatifs (loyers charges comprises) sont inférieurs à 32.900 euros par an. Il permet d’appliquer auxdits revenus un abattement forfaitaire de 50%, quel que soit le montant des charges réelles supportés par le bailleur dans le cadre de sa location. Le reliquat, soit 50% des revenus, est intégré aux revenus d’activité du bailleur et donc taxé au taux marginal d’imposition. Ce régime a pour principal intérêt sa grande simplicité. En revanche, il peut s’avérer défavorable si les charges réelles du bailleur sont supérieures à 50% de ses revenus locatifs.

 

  • Le régime réel

 

Comme son nom l’indique, le contribuable bailleur déclare ses revenus locatifs et ses charges réelles encourues (charges de copropriété, taxe foncière, travaux, intérêts d’emprunt…). Comme indiqué ci-dessus, l’intérêt de cette option se concrétise déjà si lesdites charges dépassent 50% des revenus. De plus, le régime réel permet de rajouter aux charges réelles un amortissement annuel du bien loué. Dans la plupart des cas, l’ajout de cet amortissement aux charges réelles vient sensiblement diminuer la base taxable, voire l’annuler complètement. L’intérêt de ce régime est donc financier, car l’économie d’impôt réalisée par rapport au régime « micro-BIC » peut s’avérer significative. En revanche, il impose un certain formalisme qui peut sembler contraignant, notamment l’obligation d’établir une comptabilité informatique.

 

Laforêt LG se tient à votre disposition pour répondre aux questions que vous pourriez vous poser sur l’opportunité d’opter pour l’un ou l’autre régime, en particulier sur la meilleure voie à suivre pour la déclaration en régime réel qui peut être entièrement confiée à un expert-comptable.



catégorie - L'actualité immobilière - Le guide du propriétaire -